Veut-on mettre les Sénégalais sous écoute ?

Publié le par Bienvenue sur baol-medias-culture www.bmc.com

Seneweb NewsLetter
source: Dakaractu.com
Dakaractu.com a appris la tenue le 30 juin au palais d’une réunion qui laisse pantois. Le chef de l’Etat a reçu le directeur général de l’Agence de régularité des télécommunications et des postes (Artp), Ndongo Diaw, en présence du chef d’état-major des armées, le général Abdoulaye Fall, et du ministre de l’Intérieur, Ousmane Ngom. Si rien n’a filtré de cette rencontre stratégique, sa convocation dans le contexte actuel n’a rien d’anodin. 
 
Dans son compte-rendu aux autorités, suite à sa débâcle des 23 et 27 juin face aux manifestants, la police a expliqué que ces derniers étaient d’autant plus difficiles à contenir qu’ils communiquaient par sms et appels sur mobiles pour se retrouver à des points précis de la capitale. On peut donc se douter, vu la qualité des présents à la réunion d’hier, qu’a été abordée la stratégie pour contenir les armes électroniques de ceux qui troublent aujourd’hui le sommeil du régime. Ira-t-on jusqu’à mettre le peuple sous écoute ?
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article